La lettre à Lulu
Lulu 76 - mai 2012

Histoire d’eau. La Beaujoire asséchée

Le Voyage à Nantes a encore du boulot pour attractiviser notre contrée. On peut manger au salon du tourisme, en janvier à La Beaujoire, mais on n’y boit qu’en plastique tarifé. Une lectrice de Lulu y était. Elle déjeune, demande une carafe d’eau. Ah non. Pas possible. Selon le serveur, « Il n’y a pas de point d’eau... » ! Sa...

Ficelle. Ça tombe allo

Comment on dit allo, en japonais ? En attendant, sur place et en français, pas évident. Un lecteur de Lulu a cherché à contacter le Voyage à Nantes. Après des essais auprès des responsables de la manifestation Estuaire et de l’office de tourisme, il est orienté vers Nantes culture patrimoine, la SEM qui chapeaute ce bel...

Pâquerettes. Le pot-de-vin est à la baisse

La petite corruption des journalistes est passée aux tarifs low cost. De quoi, de quoi ? C’est en fin de l’article. Tout le monde il est content. Vinci, le Voyage à Nantes, Volotea... C’est les trois V de la victoire des plus légers que l’air. Nantes accueille Volotea, nouvelle compagnie aérienne lowcost qui a fait le buzz...

Savoir Vivre. Si on ne peut plus flanquer la valetaille dehors...

Le petit personnel, à la rue ! Son grand père a été métayer du château. Quand le parc du château s’est vendu en lotissement chic en 1965, il est devenu gardien-jardinier. à sa retraite en 1994, sa petite-fille Eliane Dupé lui succède comme concierge à temps partiel. Ramasse feuilles, clé du tennis, entretien, gazon à tondre,...

Guerre de positions. Ruée dans les brancards

Le projet d’aéroport pousse la discipline de parti à se lézarder. Le triton crêté n’y est pour rien. Ça faisait deux ans qu’ils avaient un bœuf sur la langue. Deux ans que la commission agricole du PS de Loire-Inférieure s’est déterminée contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Deux ans que les caciques roses leur...

Tomaphotota Le journalisme poulaga

En février, un journaliste du Figaro a embarqué dans les fourgons de la police pour faire sur Saint-Nazaire un article à faire peur, portrait apocalyptique mixant classe dangereuse, alcool, misère, délinquance. Un tissu de clichés sécuritaires, bien dans la ligne du Figaro. Puis une équipe d’Elephant News, boîte de production...

Pépépé. Pour Vinci dire

Projet d’aéroport ? Investissements publics, profits privés refilés direct aux actionnaires de la multinationale Vinci. Nom de code : Partenariat public-privé. Ce pépépé promu ici par le PS, est ailleurs fustigé par le même PS. Le PS qui approuve à Nantes cette combinazione est nationalement contre. Pendant la campagne, Alain...

Un air de soufisance. L’étoile à neuf pointes au catalogue

Vous venez d’emprunter un bouquin au centre de cosmologie personnelle. Euh pardon, en fait, c’est la bibliothèque municipale. Et question ambiance, c’est pas très épanouissement et conscience de soi. Le personnel des bibliothèques nantaises a dû suivre l’an dernier une formation obligatoire de deux fois deux jours....

Errare financium nord est. Le luxe en bourgeois

Pour le pédégé d’Eurofins, Gilles Martin, ce transfert a une bonne raison : « Le centre de gravité économique du groupe s’est déplacé progressivement vers l’Europe du Nord. » Soit pile-poil à Luxembourg. La nature et la géostratégie sont bien faites. Mais tout ce savant calcul, c’était avant les acquisitions de labos au Brésil...

Bétaillère low cost

La panade dans laquelle s’est enlisée Air Austral qui, depuis février 2011, relie Nantes à la Réunion montre sur quoi on mise avec le lowcost. Un article du magazine Capital* explique que malgré son idée lumineuse de transformer l’A 380, le plus maousse des zingues du monde, en « bétaillère low cost », cette compagnie est...
1 2 3 4