La lettre à Lulu
Lulu 84 - mai 2014

Muséhomme. Genre n’importe quoi

Des réacs de « l’Observatoire de la christianophobie » ont protesté contre un groupe programmé par le mini festival Histoire d’Avenir les 26 et 27 avril place de la Petite Hollande : un « crazy punk brass band » nommé « Les touffes krétiennes ». Injure à la religion, insupportable dérision anti catho et gnagnagna ! Au même...

Ouverture de la chasteté. Vive les culs bannis, ma mère

Instituée par l’Église pour empêcher que les jeunes n’aillent courir le guilledou immodérément dans les fourrés, la Saint-Valentin a remplacé la version païenne héritée des Romains où les Lupercales finissaient par des banquets avec tirages au sort des couples pour l’after des ripailles. Puis les curés se sont fait filouter la...

Sabre & goupillon. Bromure ou apartheid sexuel

Pour réussir un élevage d’adolescents, il faut d’abord déterminer leur sexe avec assurance. Puis les séparer. Short et genoux cagneux d’un côté, jupe plissée et barrettes dans les cheveux de l’autre. Les traditionalistes nantais s’y emploient. Baignant à l’extrême droite du bénitier, le cours Charlier, école primaire et collège...

Ouverture de la chasteté. Du cul du cul du cul

Sabre & goupillon. Bromure ou apartheid sexuel Validation des kakis : Auxiette général de Vendée Ouverture de la chasteté. Vive les culs bannis, ma mère Muséhomme. Genre n'importe quoi

Conduite à droite de rigueur

Citoyen festif, mitoyen intempestif, marche à droite ! Même pour des motifs anodins, faut être conforme aux réglementations. Pour bien cadrer les élans spontanés, le Voyage à Nantes a édicté un « guide de manifestations sur l’espace public » qui stipule pour les défilés : « Les trottoirs devront être privilégiés autant que...

NDDL : un projet d’aéromort

Glisser les mots abandon, projet et Notre-Dame-des-Landes dans un moteur de recherche fait tomber 66 800 références en un tiers de seconde. On y retrouve les propositions de Valls aux Verts : « à demi-mots, la fin de NDDL », dit au Monde Emmanuelle Cosse, qui n’a pas été démentie. Les titres ont suivi : « En voie d’abandon »...

Larukétanou. Rien à déclarer

Les parcours de manifs, sans déclaration en préfecture ? Un usage manifeste, un préfet qui piétine les usages, des cortèges qui ne s’annoncent pas. À Nantes, déclarer les manifs à l’avance n’est jamais passé dans les mœurs. Les préfets tentent régulièrement de casser cette persistance de vieux usages locaux. Le dernier en date,...

Massacre à la jamaiseuse. Jamais vu une mémoire aussi courte

Lendemain de la manif du 22 février et des incidents. « Je n’ai jamais vu ça », dit l’intériMaire nantais Patrick Rimbert. « Les CRS avec qui j’ai pu parler après me disent qu’on n’a pas vu ça à Nantes, jamais, et qu’ils se rapportent à l’événement de Strasbourg, le sommet de l’OTAN en 2009 pour...

Élu à tout élu à rien. En juin, fume un adjoint

À La Baule, pas d’adjoint au châteaux de sable mais presque. Parmi les z’heureux z’élus, le nouveau conseil municipal s’est dégoté un « adjoint à l’événementiel, la communication, la SPL Atlantia, la location de salle ». Apparemment, il ne fait pas la fermeture des portes après 23 heures. Pour l’« adjoint à la sécurité, à la...

Dream team. Subdélégués distingués

C’est pas le tout d’avoir des adjoints avec des beaux intitulés de fonction, il faut aussi distribuer les miettes aux plus bas de la liste. Les postes de conseillers délégués sont des genres de sous-secrétariats d’état de consolation. À Nantes, il y en a des tartignoles et à rallonge. Comme Christine Meyer, ex-prof de philo,...
1 2 3