La lettre à Lulu
Lulu 93 - juillet 2016

Nantes, chef-lieu du fiasco socialo

Les goodies soldés sont déjà collectors. Le secrétaire du PS en Loire-Inférieure déplore « #PS Annulation Université d’été à #Nantes : @RousselFabrice patron de @fede_ps44 annonce 100.000 € de perte sèche ». En fait au moins 100 000 euros, a-t-on confié rue de Solferino. Trois fois plus, selon le magazine L’Opinion. Le...

Fermez les vélos, rentrez les fenêtres !

Panique à tous les étages, faites passer. C’était un jour comme ça où une des manifs contre la loi travail devait passer au pied du siège de la communauté urbaine. Chez les pontes, on applique illico le principe action/réaction. Un message interne à tous les fonctionnaires prévient le 17 mai : « URGENT : la...

Éteindre la foule enflammée

Parano-démocrate, la maire de Nantes a bien voulu d’un écran géant pour les matchs de foot mais surtout loin du centre ville, ce champ de ruines, cette plaie ouverte où l’étincelle peut à tout moment réactionner la fonction « ville dévastée ». La célébration du pied-ballon audiovisualisé s’est donc faite à l’écart du...

#OnAnnuleTout

Dès l’abandon de l’université d’été du PS à Nantes, des affichettes canulardantes ont remplacé les habituels placards vantant les titres des journaux devant les kiosques. On a pu lire : « Nantes annule le PS », ou « Université d’été : la maire de Nantes craque / 2017 : le PS contraint d’annuler la...

Quoi, quoi, quels buts ?

Le Lieu unique a voulu faire peuple en diffusant sur grand écran le match de foot France-Islande le 3 juillet. Un bug de retransmission, sans doute provoqué par l’irruption d’un nuage fulminant d’un volcan à nom imprononçable, a fait rater le début du match. Assez joueurs ce soir-là, les spectateurs ont fait une hola houleuse...

Les cache-vitrines ont du talent

Sensible à la littérature des murs et des bouts de contreplaqué masquant les devantures de banques en miettes, Lulu a affûté son crayon et scarifié son calepin. Les nettoyeurs de murs de Nantes Métropole n’ont pas aidé, mettant toute leur énergie printanière à éradiquer cette poésie, à effacer ces outrages à la pierre et fissa,...

La ville apaisée au bord de la crise de nerfs

Après l’université socialo estivale annulée, menaces sur le sommet sur le climat fin septembre. Angoisse : Noël passera-t-il l’hiver ? Il y a en ville un territoire au climat à part. Une enclave de « ville apaisée » (non il n’y a pas de contrepèterie) que Nantes métropole explique comme un quartier « plus...

Nantes, capitale schizo

Ça va mal moi non plus. Hein, quoi ? Après les manifestations, presse locale, commerçants, CCI, élus de toutes les couleurs n’ont parlé que de « Nantes théâtre de violentes dégradations de la part d’individus dont le seul but est de casser » (Johanna Rolland), d’agissements inadmissibles de barbares, de « mal...

​Boutiquier, soulève-toi !

La politique qui tique, le boutiquier qu’il dit qu’y est. La patrie nantaise en péril. « Nantes en danger », un groupe de patriotes boutiquiers a surgi en brigade de volontaires, « apolitique » garanti sur factures, mené par un certain Patrice Bolo. Apolitique mon cul. Il était colistier UMP de Laurence...

Le parking à qui parler

Les banques et leurs vitrines ont subi quelques affronts au printemps. La rentrée s’annonce plus profitable. Trois collèges publics entrent en service à la rentrée prochaine, au même endroit, quasi en plein centre-ville nantais... Juste en face de la cité des congrès. Non, d’accord, c’est une image. Mais en équivalent euros,...
1 2 3 4