La lettre à Lulu
Lulu 93 - juillet 2016

La ville apaisée au bord de la crise de nerfs

Après l’université socialo estivale annulée, menaces sur le sommet sur le climat fin septembre. Angoisse : Noël passera-t-il l’hiver ? Il y a en ville un territoire au climat à part. Une enclave de « ville apaisée » (non il n’y a pas de contrepèterie) que Nantes métropole explique comme un quartier « plus...

Nantes, capitale schizo

Ça va mal moi non plus. Hein, quoi ? Après les manifestations, presse locale, commerçants, CCI, élus de toutes les couleurs n’ont parlé que de « Nantes théâtre de violentes dégradations de la part d’individus dont le seul but est de casser » (Johanna Rolland), d’agissements inadmissibles de barbares, de « mal...

​Boutiquier, soulève-toi !

La politique qui tique, le boutiquier qu’il dit qu’y est. La patrie nantaise en péril. « Nantes en danger », un groupe de patriotes boutiquiers a surgi en brigade de volontaires, « apolitique » garanti sur factures, mené par un certain Patrice Bolo. Apolitique mon cul. Il était colistier UMP de Laurence...

Le parking à qui parler

Les banques et leurs vitrines ont subi quelques affronts au printemps. La rentrée s’annonce plus profitable. Trois collèges publics entrent en service à la rentrée prochaine, au même endroit, quasi en plein centre-ville nantais... Juste en face de la cité des congrès. Non, d’accord, c’est une image. Mais en équivalent euros,...

Nantes - La parano tranquille

Alors que l'université d'été du PS devait se tenir dans une zone apaisée, alors que la maison de la tranquillité publique ouvre à la rentrée, Nantes se la joue VAD, « ville à détruire » schizophrène. Johanna Rolland se félicite même de l'annulation des rencontres de rentrée des socialos. Faudra-t-il annuler l'été, abolir la...
1 2 3 4