La lettre à Lulu
Lulu 94-95 - décembre 2016

La culture cul-bénitière

Églises, abbaye royale, zizique sacrée : la manne régionale arrose. Bien chers frères illuminés, recueillons-nous dans la lumière tremblotante des flammèches de 2300 bougies subventionnées. C’était à l’Abbaye royale de Fontevraud les 12 et 13 novembre, pour l’exhibition des reliques du père fondateur, neuf cents ans après avoir...

Jusqu’à plus zouave

Lamoricière, un héros sang pour sang nantais. Bacchantes arrogantes, engoncé dans son uniforme militaire, breloque rutilante au plastron, épaulettes bien peignées, le « fin stratège »* Louis Juchault de Lamoricière a les honneurs d’une tête de page vouée aux célébrités locales, ce bidasse étant né à Nantes. Sonnez...

Dans le plumard des tentatrices

Coucheries et légendes à l’abbaye de Fontevraud. Mais ce Bob d’Arbrissel, c’est qui ? De son vrai nom Robert Damalioc, fiston du curé du patelin d’Arbrissel, près de Rennes, il crée à Fontevraud un genre d’anti-harem, s’entourant de femmes cocufiées, larguées, trompées, fuyant leur mari, matrones de la haute aristocratie...

Le sang du raté

Les JMJ dégoulinent d’émotion et de la foi juvénile. L’envoyé spécial en Pologne n’en revient pas de toute cette rayonnation des visages et des esprits baignés dans un bain de clarté pure. Les jeunes pèlerins, petits veinards, ont pu « se recueillir devant l’aube tachée de sang que le pape Jean-Paul II portait le 13 mai...

Un billet de neuf millions, ma sœur

Pauvreté et sororité gagnées par l’avidité pécunière... Les bonnes sœurs font la manche. Objectif neuf millions d’euros (quand même). Les Petites sœurs des pauvres font du porte à porte à La Baule, mais au pays de l’ISF facile, pas sûr que le rupin n’ait pas des oursins dans les poches. Ces démarcheuses en soutane (on dit...

​La martingale des casses

Il y a une rue à Bouguenais où les monte-en-l’air s’en donnent à cœur joie. Rétifs à cette joie du cœur, les habitants râlent, invoquent l’absence d’éclairage la nuit, veulent plus de rondes, rouspètent contre les frais de pose d’alarme à leur charge. Quand soudain surgit la solution : « Le soir et le week-end, venez...

Des comptes à régler

Les boutiquiers sinistrés peinent à justifier leurs lamentations. On en pleurerait. Sortons les calculettes. Pendant les manifs contre la loi travail, les commerçants du centre nantais ont dressé le portrait de l’Apocalypse et pleuré la ruine de leur tiroir caisse. Avec 600 adhérents à Nantes, le GNI, Groupement national des...

Faut pacifier

Déjà reportée, la Maison de la tranquillité publique reremise à plus tard. Aïe aïe aïe ! Qui a insécurisé la quiétude nantaise ? Il a fallu d’urgence évacuer le service « tranquillité publique » dont l’invention sémantique cache mal le vrai souci, la gestion de l’insécurité et de la peur. Créer une...

La photo passe partout

Le flic sans tête est une denrée précieuse pour l’iconographie du fait divers comme on peut. 12 juillet : « Il roule sur le pied d’une fillette, provoquant la colère de la famille ». Variante : « puis est agressé par la famille ». 20 Minutes arbore le capot d’une bagnole de flic, Presse-O...
1 2 3 4 5