La lettre à Lulu
Lulu 97 - juillet 2017

Le remplissage du vide

Après le palace Radisson Blu, le quartier vit une certaine revanche sociale vis-à-vis de toute la canaille qui l’a peuplé du temps où le taux de résident pénitentiaire plombait les statistiques de bonne fréquentation du secteur. Confiée à un promoteur, l’ancienne caserne de pandores d’en face de la prison, rebaptisée...

Vive les convives (y'a pas de contrepèterie)

Musée, château, manège, un soir, rien que pour soi et son écosystème de collaborateurs et de coachs. Tentant. Avec la réouverture du musée d'arts (ex beaux), l’équipement municipal devient salle des fêtes pour happy fews. Les extensions de terrasses mangeant inexorablement l’espace des places ou les coins de rue concédés à des...

Tagadac tagadac

Multinationale bashing Le 27 mai, les Baulois furibards ont manifesté contre Véolia, appuyés ce jour-là par un poids lourd people, le chroniqueur sportif Pierre Ménès venu soutenir les restaurateurs de la plage spoliés par la décision de l’État confiant le sable à un autre privé pour douze ans. Contre l’évolution en marché, la...

Péter dans la soie

Vl’a t’y pas que le Voyage à Nantes prône l’anarchie en soie. Mais que fait la police textile ? Cet été, sous les bois dorés du théâtre Graslin, décor précieux de l’opéra local et quintessence de l’art bourgeois, le Voyage à Nantes déploie un « drapeau noir mécanisé » en soie satinée, « objet mouvant captant la lumière...

Produit antérieur brut

Contre l’univers concertationnaire, la guerre éclair de l’urbanisme. « Concertation », « participation », « coconstruction » forcément « à la nantaise », la bourgmestre nantaise clame à tout bout de ville les mêmes mantras pour tenter de convaincre ses administrés qu’ils sont bien les...

La tête près du guidon

Place au vélo, l’appel d’offres à taux zéro. Lulu a une petite tête pas plus grosse qu'une sonnette de vélo. Dans l'article sur Place au vélo*, la sonnette s'est enrayée. Dring crrrr. La nouvelle présidente de Place au vélo, Annie-Claude Thiolat, n'était pas salariée de Nantes Métropole mais de la Cité des Congrès. C'est raté à...

Tarif à l’érache

Malgré le soutien de Nantes métropole et de la préfecture, le forum ressources humaines prévu en octobre prochain au CCO ne fait pas recette : à 100 euros la journée, ça se bouscule pas au portillon. En juin c’était bradé à moitié prix, comme des chaussettes périmées d’une collection de l’an dernier. L’événement vante...

Ex æqui ?

Trop top au hit. La cité des congrès aurait gagné cent places au classement mondial au Country & City Rankings de l’ICCA Statistics Report 2016*. Le communiqué triomphal des Nantais ne dit pas le score ni avant, ni après ce gain de cent places. Dans les 28 pages du rapport, Nantes n’apparaît que sur deux petites lignes,...

L'école niou age de zéro à onze ans

Sonnez trumpets ! À la rentrée ouvre une école fifty friquée, fifty friction spirite. Les managers de l’attractivity sont en plein ravissement avec l’ouverture de l’ISN, nouvelle école bilingue, français-anglais, fifty-moitié matin après-midi. Internachionale skoule of Nantes. Boys and girls sont admis de zéro à onze ans et...

Écoliers à la ramasse

Une grande mission : nettoyer l’image de la grande distribe. Fin septembre, « Nettoyons la nature » est une opération* à la ramasse de déchets, patronnée par le géant de la distribe Leclerc, qui bien sûr ne contribue en rien à la production de déchets, comme chacun sait. La surconsommation n’est en rien le fonds de...
1 2 3 4