La lettre à Lulu
Lulu N° 78-79 - décembre 2012

Notre damier des Landes

Noir et blanc, manque pas une case. Échec et matraque. Échéances et matins agités. No cogito ergo sum De Paris à Nantes et de Nantes à Paris, ça panique grave. François Blouvac, le dircab d’Ayrault qui partage son temps entre la capitale et la basse Loire, a pondu un argumentaire envoyé par mail à tous les généraux et colonels...

Socialo, j’écoute. Historien, je ne regrette rien

De ce panégyrique des socialos du coin, signé Yannick Guin, on apprend qu’il est un anar marxisant infiltré depuis 1982 au PS de Loire-Inférieure. Une taupe. Pas fastoche pour Yannick Guin de torcher une histoire du socialisme local récent. Historien embedded, il est au PS depuis trente ans. Ce qui l’oblige à se mentionner...

Cause à. La main au panier de crabe

Un cancer, ça se soigne facile, en discutant avec ses tumeurs. C’est ce que propose une association nantaise, sans remboursement par la Sécu. Guy Cormeau a un peu l’allure d’un François Fillon, sans les sourcils fournis. L’air de rien, quoi. Mais populaire, ça oui. Le 23 octobre, salle de l’Odyssée, à Orvault, plus de 500...

Dring. L’aumône pour les lève-tôt

À votr’ bon cœur, pour nos pauvres à mobylette. La livraison de quotidien par porteur au petit matin dans la boîte aux lettres, c’est le must chez Ouest-France. Arrive la fin de l’année, et on leur file des calendriers à vendre en guise d’étrennes à aller chercher chez ces abonnés, au porte-à-porte. Ça suffit pas de se geler...

Bon vouloir. Joël Battage en tournée promo

Saint-Nazaire: le PS et les services municipaux font la promotion du livre pondu par le bourgmestre. "À l’occasion de la publication de Vouloir sa ville, Joël Batteux, maire de Saint-Nazaire, vous propose une rencontre-échanges autour de l’ouvrage" dans le hall du théâtre très municipal réquisitionné pour l’occase. C’était le...

Circuit découverte. Le squat fait tache, ou pas

Bon ou mauvais squat, police ou tourisme, c’est selon. Il y a des jours où le squat dans un lieu de culture est une gêne, un embarras qui génère un branle bas de combat de cabinets, un plan d’évacuation à la préfecture et un remue ménage de casques et de matraques. Il y a d’autres jours où le squat est un objet culturel, un...

Tamafotota. Cachez cette Zad que je ne saurais voir

Le Département a organisé un beau concours photo « La Loire-Atlantique, c’est en nous ». Suffisait d’envoyer sa trombine dans un lieu du département qu’on aimait bien et les internautes votaient pour leur photo préférée. Quelques petits malins ont mis des photos d’eux dans la Zad, devant la Vache rit, le QG des opposants......

Expo au barouf. Paris raté

Flop. Si Paris a connu le 28 novembre un pic de bruit, personne ne pourra accuser les "grands élus de l’Ouest" d’en être à l’origine. Car, même tenue sous les ors de la République, au palais Bourbon, leur prestation de communication publique, sur le mode vente à domicile de NDL, n’a pas eu les retombées médiatiques espérées....

Talensac nid de zadistes. La dame et les poireaux

En fondant avec leur escarpins blindés sur les tritons crêtés, les robocops ne lâcheraient-ils pas la proie pour l’ombre ? Car le cœur de Nantes est menacé. Par ces "agitateurs professionnels", "voyous agresseurs de salariés" (chambre de commerce), ces "activistes" et "squatters" (élus d’Erdre et Gesvres), des "radicaux...

Un squat ça va, mais

Pendant quinze jours en octobre, le Lieu unique a été occupé par le collectif "un toit pour tous", revendiquant des hébergements pour les sans-abri et l’application de la loi de réquisition pour mettre les logements vides à disposition. Le lieu culturel a continué à vivre comme si de presque rien n’était, jusqu’à l’évacuation...
1 2 3 4 5