La lettre à Lulu
Lulu 45 juin 2004

Marina baie des fanges. Station de boue pénible



Comme prévu, la vase a envahi dès son ouverture le nouveau port de plaisance de Couëron, inauguré en septembre 2002*. Un scénario déjà expérimenté avec succès à Trentemoult depuis sa création il y a plus de vingt ans. La Communauté urbaine qui a hérité de la gestion de ces trous bouseux s’est rendue à l’évidence : impossible de réclamer le moindre ecot aux marins enlisés. Le 30 mai, Nantes Métropole a donc décidé de rembourser les rares usagers qui ont été assez bonne poire pour payer leur place aux pontons. Il a donc fallu refaire une facture négative. Mais comme la vase s’obstine à combler ces deux marinas cracra, on a revoté un budget de draguage : 15 000 euros pour le nettoyage à l’automne prochain à Couëron, et 400 000 euros pour draguer devant Trentemoult. Là, le Port autonome règlera la note, pour élargir la zone d’évitage, où les cargos font demi-tour pour redescendre l’estuaire. Ce qui rend presque les cent grammes de vase plus cher que le kilo de civelles. Mais on va y ajouter 190 000 euros pour installer un quai flottant. De 1997 à 2000, Rezé à par ailleurs versé 282 336 euros** de subvention de perfusion pour la gestion du port de Trentemoult. Les ports à flot ont salement échoué.

<I>* <a href=http://www.lalettrealulu.com/index.php3?action=page&id_art=50459>Lire Lulu n°41, juin 2003</A>
<BR><BR>** Rapport de la Chambre régionale des comptes, 19 mars 2003.</I>

Lu 2157 fois













La Lettre à Lulu : À propos de Notre-Dame-des-Landes... Lulu suit l'affaire depuis un moment, retrouvez nos articles sur le sujet réun… https://t.co/HrJx1jbn1r
Jeudi 14 Décembre - 19:27
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL L'édito de Hervé Kempf https://t.co/W01QChgyRe
Jeudi 14 Décembre - 09:13
La Lettre à Lulu : Et voilà le sommaire ! À vos kiosques ! https://t.co/ol9gm9LcGT https://t.co/OvwK5nVXIO
Jeudi 14 Décembre - 08:51
La Lettre à Lulu : @Legolasf44 @sobczak_andre Réponse dans le journal.
Mercredi 13 Décembre - 15:53
La Lettre à Lulu : Pour rendre hommage à François-Régis qu'on regrette déjà, replongeons dans un de ses grands reportages. https://t.co/jiuJKtjKza
Mercredi 13 Décembre - 12:58