La lettre à Lulu
n°10 -avr

Marinade. L’affront de mer



La Camship, compagnie maritime camerounaise, a chouchouté à la Baule ses agents en Europe, hébergés du 23 au 27 mars, au Majestic, hôtel trois étoiles sur le front de mer. Ces gueuletons doivent avoir un arrière-goût d’amer pour les marins virés lors de la vente en mer du dernier navire de la flotte marchande de l’armement, privatisé en janvier. Ces marins du porte conteneur Cam Bilinga n’ont obtenu une provision sur leurs dûs qu’en portant plainte à Rotterdam où le bateau a été bloqué une semaine par la justice néerlandaise. Espérons qu’à la Baule, le cuistot ait su éviter la sauce hollandaise.

Lu 2489 fois