La lettre à Lulu
N°98-99 - décembre 2017

Monté en épingle


Plus belle la grande vie. Vous reprendrez bien un petit four.


En 2009, la chambre régionale des comptes épingle la gestion d’Audencia après contrôle sur les années 2000 à 2006. À l’époque, c’est encore une association mais personne n’y paie de cotise. Parmi les autres irrégularités : le contrat du directeur, ceux de certains profs, leur hébergement, les successions de CDD et de vacations. Côté frais de réception, cocktails et buffets, dîners-croisière, l’école se sert bien... Un traiteur est commandé dans les salons, et allez zou, on invite. Profs et dirigeants gueuletonnent aux meilleurs tables, « enseignes prestigieuses à Paris ou ailleurs » soulignent les magistrats des comptes publics. L’association n’a pas l’air dans la mouise, son fonds de roulement fin 2006 est de 2,24 M€ et de 3,5 M€ de trésorerie, avec des « valeurs mobilières de placement ». Accessoirement, la dissolution fin décembre de syndicat mixte fait aussi cadeau à la CCI de « la totalité du solde de la trésorerie ». Et ça monterait à combien ce généreux don de cagnotte ? « On ne le saura qu’en janvier, à l’arrêté des comptes », répond Nantes métropole à Lulu. Même après Noël, c’est encore cadeau.

Lu 49 fois