La lettre à Lulu
n°21 - déc

Musique de chambre. L’école du black



Musique de chambre. L’école du black
Avant inscription à la Chambre des Métiers, tout postulant à une installation artisanale doit suivre une formation de gestion, facturée près de 1300 F et imposée au candidat. Obligatoire, sauf pour ceux qui ont un niveau d’études supérieur, mais ce n’est pas spécifié à ceux qui pourraient en être exemptés. Récemment, un stagiaire a eu la surprise d’entendre le formateur indiquer comment gruger le fisc en établissant une double comptabilité, une vraie, et une trafiquée, pour la façade. L’exemple pris est celui des chauffeurs de taxi, qui, dit le formateur, enregistrent leurs comptes sur un petit calepin rouge et d’autres sur une petit calepin noir ! Interrogé, Bruno Ménager, chargé de l’accompagnement des créateurs d’entreprise à la chambre, bredouille «Ce n’est pas prévu. Ça relève du dérapage…» . Nul doute que les taxis, outrés de servir de mauvais exemple, vont demander des comptes, des vrais, à la Chambre des Métiers.

Lu 2072 fois