La lettre à Lulu
Lulu 93 - juillet 2016

Nantes, chef-lieu du fiasco socialo

Perte sèche


Les goodies soldés sont déjà collectors.


Le secrétaire du PS en Loire-Inférieure déplore « #PS Annulation Université d’été à #Nantes : @RousselFabrice patron de @fede_ps44 annonce 100.000 € de perte sèche ». En fait au moins 100 000 euros, a-t-on confié rue de Solferino. Trois fois plus, selon le magazine L’Opinion. Le budget global était de 800 000 euros et les prestataires gardent les arrhes « entre 30 et 50 % du montant total de leur contrat ». Pire, le petite commerce interne au PS s’effondre : impossible de fournir les goodies pour réduire les frais. L’an dernier à La Rochelle le catalogue des produits dérivés était copieux : CD de l’hymne des socialos « Il est temps, il est l’heure », T-shirts aux slogans décalés « I want my services publics back », mugs « What would Jaurès do ? » (très branchés franglais, les goodies), pin’s, cubes anti-stress, carnets, cartes postales des stars du parti, sacs à dos, boules à neige et chapeaux de paille affublés du logo poing & rose, préservatifs « La gauche vous protège », coques pour smart phone siglées « changement en cours ». Cette année, le destockage prend de l’avance.

Lu 40 fois