La lettre à Lulu
Lulu 45 juin 2004

Navigationniste. Vieille coque à double fonds



L’euphémisme des comptes-rendus de correctionnelle appelle ça une “gestion douteuse”. Pierre Gauthier avait piqué 19 500 euros dans la caisse d’une association qui gérait le monument historique flottant : le Léchalas, il l’avait acheté presqu’épave il y a vingt ans, pour le restaurer. Dans le but de bénéficier de subventions pour retaper la coque de noix à vapeur, il l’a vendue un franc symbolique à une association qu’il crée, et dont il devient président-trésorier. La plaisanterie d’avoir estampé son asso lui coûte 8 mois de taule avec sursis, 5000 euros d’amende et 5 ans d’interdiction de gérer une association. Situé à l’extrême-tribord, Pierre Gauthier est aussi connu des renseignements généraux pour être passé du FN au MNR de Bruno Mégret, et pour prêter son Chateau du Plessis du Vair à Anetz, Loire-Inférieure, aux manifestations de cette frange de gais lurons, Le Pen, puis Mégret et ses sbires. La navigation en eaux troubles mène à tout. Même au MNR.



Lu 1868 fois