La lettre à Lulu
n°21 - déc

Nouvel Est. Citizen Louboutin



Le quinzomadaire Le Nouvel Ouest n’assurant pas forcément ses vieux jours, Hervé Louboutin a pris les rênes de l’Echo d’Ancenis en septembre dernier. Avec l’intention de gonfler la pagination du journal d’Ancenis et de passer en quadri. L’hebdo aux éditos fascisants de Jacques Chaduc accueille donc l’ancien de Presse-Océan viré après édito réclamant indulgence pour Papon. Un Louboutin ancien d’Action Française et de Restauration nationale, comme le note le Réseau Voltaire. Louboutin est coopté par Hervé de Charette, co-actionnaire du journal avec Edouard Landrain et Charles-Henri de Cossé-Brissac. Ces trois UDF ont fait blocus contre la revente des actions de Michel Bodiguel. Autre éditorialiste de Presse-O, récemment retraité, Bodiguel voulait céder ses parts à son ami le conseiller régional RPR Daniel Augereau. Bodiguel reste avec ses actions sur les bras, qu’il ne peut revendre sans l’accord des autres actionnaires, et chope des boutons à voir son nom figurer dans l’ours du journal à côté de celui de Louboutin qu’il ne porte pas dans son cœur. Un quinzomadaire à Nantes, un hebdo à Ancenis, si on ne l’arrête pas, Louboutin va faire un quotidien à Laval et un journal à la seconde à Strasbourg.

Lu 2344 fois