La lettre à Lulu
Lulu 109-110

Onc' Picsou fait main basse sur la ville

Urbannissement


Un gymnase inutilisé, un promoteur rapace, bien vivace quand il faut expulser.


Qui fabrique la ville ? Une réponse avec la demande d’expulsion des exilés installés début février dans l’ancien gymnase de l’asso sportive des gaziers et électriciens. Désaffecté et vide depuis des mois. Constat d’huissier dès le lendemain de l’occupation, procédure d’urgence en référé exigée par le promoteur Covivio, au nom soigné : « Co » pour collaboration, « vivio » comme vivant... 24 milliards d’euros de patrimoine. On retrouve au capital Black Rock fund, le géant mondial, aspirant profiteur de la réforme des retraites, la BNP, le fonds d’investissement américain Vanguard group (qui place des billes chez Monsanto-Bayer, Exxon-Mobil, Amazon, Goldman-Sachs ou Dow chemical), des financiers-assureurs (Maaf, Crédit mut, Crédit agricole, GMF, Covea finance) et le Norges bank investment management, le fonds souverain le plus puissant au monde, alimenté par les revenus pétroliers norvégiens (un peu à la peine en ce moment). Que du beau linge planétaire, champagne et dividendes, plutôt grosse Bertha du cynisme destructeur que Greta Thunberg. L’actionnaire principal : Leonardo Del Vecchio, dit « l’Empereur des lunettes », 2e fortune d’Italie et 37e mondiale. Selon le baratin du promoteur, « construire du bien-être et des liens durables, telle est ainsi la raison d’être de Covivio qui exprime son rôle en tant qu’opérateur immobilier responsable (...), invente l’expérience utilisateur d’aujourd’hui et dessine la ville de demain ». En commençant par virer les gueux. En 2018, Covivio a reçu le grand prix spécial du jury décerné par un machin financier, « l’Assemblée générale » (pas le genre à voter des grèves) coordonné par « l’Institut du capitalisme responsable ». Ici responsable du renvoi à la rue de réfugiés en situation précaire. Au milieu du XIXe, Daumier caricaturait le propriétaire en « Monsieur Vautour ». Aujourd’hui nouvelle race de prédateur : le vautour responsable en meute.

Lu 34 fois