La lettre à Lulu
n°8 - décembre 1996

Pas briand. Jamais mieux servie



Protégée de Villiers, Jeanne Briand, ex-maire des Herbiers, connue par la censure du film "Basic Instinct"*, a confondu son mandat avec ses intérêts particuliers. En 1992, quatre marchés publics (un gymnase, un centre postal, un atelier-relais et un espace culturel) signés par le maire ont été octroyés aux Etablissements Briand, dont le directeur général est Jeanne Briand. Mme le maire avait pourtant fait condamner pour diffamation une opposante notoire, Madeleine Lelièvre, qui n’a fait que relever les mêmes salades. La ville des Herbiers n’est plus Château Briand. Mais Mme l’ex-maire comparaitra en correctionnelle pour "prise illégale d’intérêt".


<I>* et sa condamnation comme auteur de lettres anonymes à son successeur à la mairie, Marcel Albert.</I>

Lu 2424 fois













La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL "Et toujours des bises, des bras enveloppants, et des abrazos entre des gens qui ne sont jamais sentis si proches, bi…
Jeudi 18 Janvier - 11:39
La Lettre à Lulu : RT @TBrochot: Le communiqué du Parti Socialiste. Regardez bien le logo, en dessous du poing et la rose, il y a toujours écrit "social-écol…
Mercredi 17 Janvier - 20:47
La Lettre à Lulu : Et pour ceux qui n'auraient pas suivi, toutes les saisons de la série ! (dessin : Frap, Lulu 65, juillet 2009)… https://t.co/S21kwhDjZZ
Mercredi 17 Janvier - 17:07
La Lettre à Lulu : Souvenirs : il y a près de dix-sept ans (!), le premier papier (début d'un long feuilleton) dans Lulu (numéro 33, é… https://t.co/iQ5EsvsmeD
Mercredi 17 Janvier - 16:50
La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: #NDDL, c’est la victoire des paysans et des citoyens qui luttent depuis un demi-siècle. Une pensée pour le paysan Michel Tarin…
Mercredi 17 Janvier - 15:29