La lettre à Lulu
n°18/19-été

Pas de porte. Gnose toujours, tu m’intergalactises



Après la peste brune, le choléra illuminé : l’ancien local du Front National à Nantes, 2 rue de Lamoricière, est désormais occupé par le fumeux «Mouvement gnostique chrétien universel de France (Nouvel Ordre)», qui fait dans l’«autoréalisation intime» et prospecte la réincarnation selon le prophète Victor Rodriguez, alias Vénérable Samaël Aun Weor. Le frapadingue est mort en 1977, mais temporairement seulement : son âme occupant une momie égyptienne, restée étrangement vivante, s’apprête à jouer au pompier cosmique à la première apocalypse venue, pour «sortir l’armée du salut mondial de la fumée des flammes, pour l’emmener vers un lieu sûr». Dont le local nantais est sûrement l’antichambre. Pensez local, agissez astral.

Lu 1538 fois