La lettre à Lulu
Lulu 100

Passe ton bac d’abord


Échantillon de fredaines du maire du Pellerin


 
  • Oui chef

À la va comme je te casse : deux DGS (directeurs généraux des services), un DRH, un policier municipal et la responsable de la médiathèque sont déjà partis depuis son élection. Un agent municipal repéré dans une mobilisation citoyenne contre un projet urbain ? Saqué, mis à pied. En octobre 2017, une trentaine de municipaux (40 % des effectifs) débraye contre la désorganisation des services et un projet d’allongement du temps de travail sans contreparties. « Les agents, les colistiers sont en pleurs », alerte la 4e adjointe au micro de Télénantes. Et alors ? « J’ai un management qu’on pourrait appeler de directif », ironise le maire.
 

  • Un café, l’addition

Un collectif d’habitants reluquait l’ancien café la Terrasse des Halles, vide depuis trois ans, pour monter un troquet associatif en plein bourg. Projet soutenu par 525 habitants du cru. Morival fait racheter le bâtiment fissa en conseil municipal en mai 2017, et le transforme en habitation. Écœuré, le collectif avait pourtant un accord verbal du proprio, un paysan du coin, qui n’a pas osé aller au clash. « Les riverains ont le droit à la tranquillité » plaide Morival. Manif, pétitions, tentative de négo… Que dalle, la mairie a raflé la mise pour 110 000 €. Une bouchée de pain.
 

  • La caravane trépasse…

Circulez, y’a rien à lire. La caravane bleue qui loge la Librairie Nomade de l’asso Pell’mêle a été dégagée du petit marché alimentaire en septembre 2017. Morival ne supporte pas que des mauvaises graines de livres soient semées n’importe où, sans autorisation ni rien casquer, et fassent de l’ombre aux poireaux des marchands patentés.
 

  • Vélo véto

Pas de pédales sous les halles. Auteur de tutoriels sur le site pratiks.com, Morival, en connaît rayon en bricolage. Il a beau manier la clef de 12 comme personne, il met son véto au vélo à réparer dans le bourg. Brico Vélo, l’activité portée par une asso du coin, a été repoussée plus loin, à l’entrée de la ville, vers le parking de l’Intermarché, en plein air, sous la pluie, loin du tracé Loire à vélo…


  • Chambrophobie
Morival, face caméra : « Le Pellerin a-t-il vocation à rester dans Nantes métropole qui n’est qu’une chambre d’enregistrement ? Est-ce qu’on ne pourrait pas plutôt rejoindre nos amis de l’intercommunalité de Cœur de Retz. J’y pense : ce serait une opportunité » (Télénantes, 9 juillet 2015). Première lubie de pronunciamento du maire.
 
Lire aussi "Les tontons morivaldingueurs", Lulu 100, avril 2018

Lu 19 fois














La Lettre à Lulu : Une tranche de la vie secrète des cadres nantais observée, mise en BD et offerte par @rayclid à Lulu.… https://t.co/HgMd4RWqvI
Jeudi 20 Septembre - 00:18
La Lettre à Lulu : RT @MarionEhno: Évacuation des défenseurs de la forêt de #Hambach contre l'extension d'un projet minier. Un mort. En France comme en Allema…
Mercredi 19 Septembre - 23:41
La Lettre à Lulu : RT @rayclid: #MondayMotivation https://t.co/AuoQE879wr
Lundi 17 Septembre - 11:19
La Lettre à Lulu : RT @Bloom_FR: Article CRUCIAL de @Reporterre sur lien entre #EvasionFiscale & destruct° de la nature. 70% des navires de pêche illégaux son…
Vendredi 14 Septembre - 11:03
La Lettre à Lulu : RT @AlterNantesFM: @AlterNantesFM lance une campagne de crowdfunding sur @ululeFR pour l'achat d'un serveur de diffusion performant et d'un…
Vendredi 14 Septembre - 10:59