La lettre à Lulu
n°17 - avr

Pauvre comme job. L’emploi bénéville



Pauvre comme job. L’emploi bénéville
Le terme officiel est «stagiaire gratifié». Ils seront 200 jeunes bénévoles en permanence, 500 en tout, mobilisés par l’Office du tourisme de la Ville de Nantes. Guides volants sur le pavé du centre ville, munis d’un portable, ils doivent ramener les supporters paumés à leur hôtel, indiquer le château ou les bars à filles, parler la bonne langue ou trouver l’interlocuteur idoine. Certains feront un plein temps de 170 h pendant toute la Coupe du monde, d’autres moins. «Le pur bénévolat, ce n’est pas correct, explique-t-on à l’Office du tourisme. Mais il vaudrait mieux ne pas trop évoquer les gratifications, spectacles, facilités de transport… On croûle déjà sous les demandes». On pourrait aussi donner des cadeaux à ceux qui ne postulent à rien. Eux au moins n’encombrent pas le casting des bénévoles à la rue.

Lu 1853 fois













La Lettre à Lulu : À propos de Notre-Dame-des-Landes... Lulu suit l'affaire depuis un moment, retrouvez nos articles sur le sujet réun… https://t.co/HrJx1jbn1r
Jeudi 14 Décembre - 19:27
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL L'édito de Hervé Kempf https://t.co/W01QChgyRe
Jeudi 14 Décembre - 09:13
La Lettre à Lulu : Et voilà le sommaire ! À vos kiosques ! https://t.co/ol9gm9LcGT https://t.co/OvwK5nVXIO
Jeudi 14 Décembre - 08:51
La Lettre à Lulu : @Legolasf44 @sobczak_andre Réponse dans le journal.
Mercredi 13 Décembre - 15:53
La Lettre à Lulu : Pour rendre hommage à François-Régis qu'on regrette déjà, replongeons dans un de ses grands reportages. https://t.co/jiuJKtjKza
Mercredi 13 Décembre - 12:58