La lettre à Lulu
n°17 - avr

Pauvre comme job. L’emploi bénéville



Pauvre comme job. L’emploi bénéville
Le terme officiel est «stagiaire gratifié». Ils seront 200 jeunes bénévoles en permanence, 500 en tout, mobilisés par l’Office du tourisme de la Ville de Nantes. Guides volants sur le pavé du centre ville, munis d’un portable, ils doivent ramener les supporters paumés à leur hôtel, indiquer le château ou les bars à filles, parler la bonne langue ou trouver l’interlocuteur idoine. Certains feront un plein temps de 170 h pendant toute la Coupe du monde, d’autres moins. «Le pur bénévolat, ce n’est pas correct, explique-t-on à l’Office du tourisme. Mais il vaudrait mieux ne pas trop évoquer les gratifications, spectacles, facilités de transport… On croûle déjà sous les demandes». On pourrait aussi donner des cadeaux à ceux qui ne postulent à rien. Eux au moins n’encombrent pas le casting des bénévoles à la rue.

Lu 1863 fois













La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #Remaniement La solution est pourtant évidente... https://t.co/vNVLWfMvcQ
Samedi 13 Octobre - 15:04
La Lettre à Lulu : RT @ijarjaille: A #Rennes et #Nantes, Vinci profite à plein de l’abandon de #NDDL. @MediacitesNtes a consulté en exclusivité un rapport de…
Jeudi 11 Octobre - 15:55
La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #5e_République : c'est plus ce que c'était ! #Macron #Benalla #Collomb https://t.co/m4lns8OWbf
Dimanche 7 Octobre - 19:00
La Lettre à Lulu : S’appelle comment ??? https://t.co/S3XeeYkXYA
Dimanche 7 Octobre - 18:58
La Lettre à Lulu : Kita et ses petits commerces... lire aussi https://t.co/LKp7CNRMW6 https://t.co/6FI3AMq67k
Vendredi 5 Octobre - 10:02