La lettre à Lulu
Lulu 52 avril 2006

Péché à la ligne. Ouest-Torche n'irrite pas la peau



François Fillon aurait fait un très bon journaliste : vachard sous des airs courtois, précis, concis et incisif. Interrogé par Le Nouvel Economiste* dans un dossier de trois pages sur Ouest-France, il livre sa vision du journal : «Je ne vois pas comment on peut dire que Ouest-France est de sensibilité démocrate-chrétienne. Je mets au défi quiconque de prouver cette orientation éditoriale, hormis l'engagement pro européen illustré notamment lors du dernier référendum, ou bien dans les tribunes régulières signées de son président». Mais le plus redoutable est l'hommage qu'il rend au journal : «La ligne éditoriale de Ouest-France est neutre, équilibrée et j'apprécie son éthique. Il n'y a pas de dérapages, pas d'excès. Le journal est lisse et sans véritables aspérités. C'est un journal aseptisé qui ne déclenche ni enthousiasme ni rejet, et croyez-moi, c'est un compliment pour un quotidien. Je crois que la rédaction s'interdit de prendre parti, aucun homme politique ne peut dire "j'ai Ouest-France contre moi" et c'est très bien ainsi.» Pour authentifier ce diagnostic d'électrocardio et encéphalogramme raplapla, il fallait bien ce baiser qui tue. Turlututue.

* n° 1329, du 19 au 25 janvier 2006

Péché à la ligne. Ouest-Torche n'irrite pas la peau

Lu 2242 fois