La lettre à Lulu
n°36 - fév

Pesanteur. Les lourdeurs de la justice



Rubrique insécurité : le Palais de Justice a pourtant bien préparé son coup avec l’intensité de la pesanteur comme complice, peaufinant sournoisement le largage sauvage, début février, d’une grille métallique dans une salle d’audience correctionnelle bondée. La grille a failli hacher menu le public. Déjouée in-extremis par un policier en faction, cette nouvelle manifestation d’ultra-violence de la part du bâtiment public pousse de mauvaises langues à remarquer qu’il devient bientôt plus risqué de fréquenter le palais lui-même que les individus les plus belliqueux qui s’y font juger. Enfin ce jour là, tout est rentré dans l’ordre, chacun trouvant place dans la salle d’assises, beaucoup moins dangereuse puisque seul le parquet s’y décolle.

Lu 2324 fois