La lettre à Lulu
n°31 - déc

Pesanteur. Un calvaire, bonjour les dégâts





Un pilier de calvaire tombe, un enfant trinque. La commune vendéenne de Tiffauges vient d’être condamnée par le tribunal administratif de Nantes à rembourser les frais d’hospitalisation* d’un môme d’une dizaine de printemps en 1993, sérieusement blessé par l’accident du calvaire, sorte de totem d’obédience catholique, commémoratif d’un fait présumé remontant à une vingtaine de siècles. La commune avait l’entretien du monument à sa charge. Maintenant qu’on a la preuve que ces signes extérieurs de croyance sont porteurs de danger pour nos enfants, on attend une mesure de salubrité publique : l’abattage systématique du troupeau de calvaires français.

<I>* 168 175 F, selon Ouest-France du 11 octobre 2000.</I>

Lu 1556 fois













La Lettre à Lulu : RT @Nantes_Revoltee: Gros big up à L'Autre Cantine Nantes et aux nombreux nantais et nantaises qui organisent la solidarité concrète, alors…
Mercredi 8 Août - 08:11
La Lettre à Lulu : RT @canardenchaine: DEMAIN DANS LE CANARD Réunion secrète à l'Elysée avec les LR Juppé, Estrosi, Moudenc et la socialiste Johanna Rollan…
Mardi 7 Août - 17:13
La Lettre à Lulu : RT @canardenchaine: DEMAIN DANS LE CANARD Document : les félicitations du préfet de police à Alexandre Benalla
Mardi 7 Août - 17:11
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: URGENCE #NANTES: erratum expulsion en cours des exilé.e.s de l'ecole Leloup Bouhier. C'est à dire beaucoup de monde qui s'é…
Jeudi 2 Août - 19:59
La Lettre à Lulu : RT @askolovitchC: Le jour où un jeune homme éborgné, pas de chance, par un taser de la police, ou un(e) endeuillé(e) d’une bavure aura la m…
Jeudi 2 Août - 10:26