La lettre à Lulu
Lulu 49 été 2005

Peur sur la ville. L’ennemi est partout



Petite journée sécuritairement ordinaire. Une fillette de neuf ans a oublié de composter son billet de bus pour aller à l’école. Contrôle, verbalisation. Pas de PV aux mineurs dit la loi. Qu’à cela ne tienne. Deux agents, «assermentés» insiste la Tan, accompagnent la gamine en larmes jusqu’à l’intérieur de l’école pour obtenir l’adresse des parents. La Tan qui affirme faire son boulot «le plus humainement possible» comprend que «cette situation soit traumatisante pour un enfant, mais on ne sait pas faire autrement»*. Un détail, la fillette est étrangère. Faut bien qu’elle s’habitue.

* Ouest-France, le 20 juin 2005

Lu 1389 fois













La Lettre à Lulu : Les protagonistes apprécieront... #ZAD https://t.co/UezZ6kH2Py
Vendredi 20 Avril - 08:28
La Lettre à Lulu : RT @Clyde_Barrow_: Ben ouais, l'écologie c'est quand on est accroché à un hélico à observer les hippopotames, tout en étant sponsorisé par…
Jeudi 19 Avril - 17:51
La Lettre à Lulu : RT @kaamikali: #zad #nddl cratère de Grenade dans le champ du rouge et noir. Et après c'est nous les ultras violents.... https://t.co/98FWB…
Jeudi 19 Avril - 17:50
La Lettre à Lulu : Un beau boulot de nettoyage et dépollution, pourtant. Avec restitution au propriétaire. Où est le mal ? https://t.co/efBIFE1xql
Jeudi 19 Avril - 16:28
La Lettre à Lulu : RT @KEMPFHERVE: #NNDL Sur France info : Quand il n’y a pas d’action de la part des forces de l’ordre, c’est calme sur la ZAD. Ça confirme…
Jeudi 19 Avril - 16:26