La lettre à Lulu
Lulu 49 été 2005

Peur sur la ville. L’ennemi est partout



Petite journée sécuritairement ordinaire. Une fillette de neuf ans a oublié de composter son billet de bus pour aller à l’école. Contrôle, verbalisation. Pas de PV aux mineurs dit la loi. Qu’à cela ne tienne. Deux agents, «assermentés» insiste la Tan, accompagnent la gamine en larmes jusqu’à l’intérieur de l’école pour obtenir l’adresse des parents. La Tan qui affirme faire son boulot «le plus humainement possible» comprend que «cette situation soit traumatisante pour un enfant, mais on ne sait pas faire autrement»*. Un détail, la fillette est étrangère. Faut bien qu’elle s’habitue.

* Ouest-France, le 20 juin 2005

Lu 1390 fois













La Lettre à Lulu : RT @lemonde_pol: Les membres du cabinet de l’Elysée ayant eu connaissance des actes de violence commis par #AlexandreBenalla auraient dû, a…
Jeudi 19 Juillet - 16:33
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: #photo: Il plie sa tente avec rage: "Vous n'avez rien compris ! Vous, les français, vous faites la guerre dans mon pays, et…
Jeudi 19 Juillet - 16:32
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: Scandale d'Etat et révélation qui arrive à point nommé pour les 2 ans de la mort de #AdamaTraore. Cette "affaire" est le po…
Jeudi 19 Juillet - 16:32
La Lettre à Lulu : Victoire des bleus, défaite de l'ordre La ville envahie par des délinquants, le manque à gagner est énorme pour les… https://t.co/wwSjxbWH7C
Mercredi 18 Juillet - 08:58
La Lettre à Lulu : La Lettre à Lulu n°101 sera demain chez les buralistes et nos dépositaires. Mais aussi d'ores et déjà en télécharge… https://t.co/G102SzYrWe
Lundi 16 Juillet - 14:57