La lettre à Lulu
Lulu 48 mai 2005

Port de l’angoisse. Terreur est humaine



Depuis les attentats du 11 septembre, les Etats-Unis ont imposé un code ISPS international pour la sûreté des navires et des installations portuaires. A Nantes, le système mis en place est analysé par des étudiants de l’Ecole des mines. Dans leur mémoire, ils évoquent les quatre motifs de précaution : «terrorisme, trafics d’armes et de drogue, passagers clandestins, et conflits sociaux». Pour ces apprentis ingénieurs, les grèves sont donc aussi dangereuses pour la santé que la traversée d’une cour d’école maternelle par une bombe humaine.

Lu 1362 fois