La lettre à Lulu
n°31 - déc

Prévenu, pas venu. Jean Nouvel travaille au noir



Prévenu, pas venu. Jean Nouvel travaille au noir
Quand il signe son œuvre, le palais de justice de Nantes, Jean Nouvel a de beaux discours : «C’est un bâtiment juste qui devait traduire l’idée d’équilibre, de précision absolue, de transparence et de démocratie. Pour cela l’architecte doit avoir lui-même une idée de la justice»*. Il a dû manquer de suite dans l’idée quand il été convié à comparaître comme un vulgaire justiciable devant le tribunal de police de Paris, le 30 mai dernier, pour non paiement à l’Ursaff de 23 266 F de cotisations sociales au deuxième semestre 1999. L’architecte aurait ainsi pu observer la justice à l’oeuvre, mais las ! il n’a pas voulu vivre cette expérience : il était absent à l’audience où il n’a été condamné qu’à 5 300 F d’amende, dommages et intérêts. Sans compter l’Ursaff, qui va reréclamer son dû. Quand la justice se fait tracassière, c’est d’un mesquin.

* L’Eclair, le 7 octobre 2000.

Lu 1842 fois