La lettre à Lulu
Lulu 46 novembre 2004

Pris de cours. Saint-André, payez pour nous



Avant que l’on ne creuse un parking sous l’actuel cours Saint-André, histoire de faire casquer l’innocent automobiliste qui sottement s’aventure en centre-ville, profitez dès maintenant de la gratuité du stationnement sur le cours sus-nommé. Cette gratuité qui ne se claironne pas est pourtant effective puisque la municipalité, toujours prompte à vachalaitiser l’auto, n’envoie plus ses sbires contraventionner dans le secteur. Explication : en fait, le marquage au sol n’existe que pour les places sises au centre du parking. Mais sous les arbres, pas de tag officiel “parking payant”. Bref, à deux mètres de distance, l’un paye, l’autre pas. Une inégalité dénoncée par l’un et pas par l’autre. Allez, circulez !

Lu 1611 fois