La lettre à Lulu
n°22 - fév

Pronto. Precision sans accent



On ne compte plus les entreprises de services qui installent sur Nantes leurs centres d’appels téléphoniques pour la France, à l’image d’Inter Mutuelles Assistance ou de l’Union de Crédit Bancaire qui ont annoncé leur implantation en janvier. Les élus ne manquent pas de saluer ces installations comme autant de témoignages de l’efficacité des services économiques nantais, face à leurs nullités de voisins bordelais. Ils oublient de préciser que, dans la plupart des cas, les grosses boîtes choisissent les bords de la Loire pour l’absence d’accent des Nantais. Histoire de donner l’impression à leurs clients qu’ils n’appellent pas à l’autre bout de la France. C’est très con, mais ça compte au moins autant que le montant des aides publiques. On appelle ça du marketing, avec l’accent.

Lu 2515 fois