La lettre à Lulu
n°21 - déc

Ptetbincoui. Le trou normand du Nouvel Ouest



Par deux articles coup sur coup, Le Nouvel Ouest nous dit le plus grand bien d’un certain Jean Mabire, fondateur de Viking, revue autonomiste et régionaliste normande et auteur de deux livres récents sur l’explorateur Amundsen et le républicain irlandais Pearse. Etats de service anodins. Mais ce que ne dit pas Le Nouvel Ouest, c’est que Mabire est une figure de la Nouvelle Droite, néo-païen fondateur du Grece (laboratoire intellectuel de l’extrême-droite), fervent admirateur du SS français Saint Loup, rédac-chef en 1965 d’Europe-Action avec quelques fleurons néo nazis et négationnistes, collaborateur du mensuel lepeniste Le Choc du mois, fasciné par le fasciste belge Degrelle à qui il consacre un bouquin, à côté de titres sur la Légion Wallonie, les SS Français et autres écrits tendant à réhabiliter les Waffen SS. Mabire est aussi co-auteur avec messieurs Le Pen, de Beketch, de Benoist, Holeindre d’un «Chant funèbre pour Pnomh Penh et Saïgon». Dans un numéro précédent, Le Nouvel Ouest donnait l’opinion du FN avec un numéro de téléphone pour contacter le parti raciste. C’est ce qu’on appelle l’amitié en pente.

Lu 2313 fois