La lettre à Lulu
Lulu 44 avril 2004

Quand c’est qu’on mange? Les méfaits du jeûnisme



Quand c’est qu’on mange? Les méfaits du jeûnisme
Selon le prospectus, le rire serait idéal pour soigner le cancer, l’eczéma, ou le sur poids. Mais la méthode a surtout l’air très efficace pour alléger le portefeuille. À Derval en mai, une première en France, un séminaire de 28 jours est proposé par deux québécoises. La plaisanterie se résume simplement à jeûner 21 jours, avant 7 jours de “reprise alimentaire”, pour remettre le couvert. Tout ça pour 2750 euros “tout inclus !”. Le dépliant du stage “Un moi...s pour gai rire par le jeûne” précise les enjeux de cette chère grève de la faim : “C’est une démarche intérieure, personnelle et profonde”. Renseignement pris, le médecin référent annoncé dans la pub n’est en fait jamais sur place, il se tient juste prêt à débarquer de Nantes si quelqu’un a un pépin de santé. Hormis le travail corporel, les massages, la méditation et quelques clowneries présentées comme résolument salutaires, le stage de saute-la-faim revient à facturer le repas de reprise à 130 euros. Pourvu que ça saque pas sur les frites !

Lu 1905 fois