La lettre à Lulu
Lulu 96 - avril 2017

Quessa peut foutre

Garde-foutre



Le jem’enfoutrisme ne passera pas. Lulu ne peut que se réjouir. Son honoré confrère Ouest-France ouvre enfin la voie à une vision décoincée de l’obscénité qu’il partage généreusement avec son lectorat partenaire et complice de tous les jours. Ce 30 janvier, le mot « foutre » s’étale en tête des pages nantaises entre guillemets certes, mais en gras, format 7 mm par 25. Le titre « On a le droit et le devoir de se foutre la paix » présente une interview d’un toubib qui a commis un bouquin intitulé Foutez-vous la paix. Du verbe transitif banalisé évoquant la possession charnelle et ses affres, on passe vite à l’évocation d’un nom masculin sans pluriel, laiteux, gicleux et semenciel, outil de travail des acteurs pornographes de qualité, mais dont Ouest-France semble encore ne rien avoir à foutre. Y a des valeurs qui sperme.

Lu 40 fois














La Lettre à Lulu : RT @Nantes_Revoltee: Gros big up à L'Autre Cantine Nantes et aux nombreux nantais et nantaises qui organisent la solidarité concrète, alors…
Mercredi 8 Août - 08:11
La Lettre à Lulu : RT @canardenchaine: DEMAIN DANS LE CANARD Réunion secrète à l'Elysée avec les LR Juppé, Estrosi, Moudenc et la socialiste Johanna Rollan…
Mardi 7 Août - 17:13
La Lettre à Lulu : RT @canardenchaine: DEMAIN DANS LE CANARD Document : les félicitations du préfet de police à Alexandre Benalla
Mardi 7 Août - 17:11
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: URGENCE #NANTES: erratum expulsion en cours des exilé.e.s de l'ecole Leloup Bouhier. C'est à dire beaucoup de monde qui s'é…
Jeudi 2 Août - 19:59
La Lettre à Lulu : RT @askolovitchC: Le jour où un jeune homme éborgné, pas de chance, par un taser de la police, ou un(e) endeuillé(e) d’une bavure aura la m…
Jeudi 2 Août - 10:26