La lettre à Lulu
Lulu 102-103

Rachat raciste


Étonnant rachat d’un roman crachat.


Roman crasseux, raciste, Le Camp des saints d’un certain Jean Raspail* prône la haine de l’étranger, fictionne une France submergée par un million de migrants d’un coup, thème cher à l’extrême droite qui adule ce bouquin jouant avec le fantasme de « tirer dans le tas ». Publié en 1973, salué par Minute, Valeurs actuelles, Rivarol. Les médiathèques nantaises achètent trois exemplaires en 2011, vu que c’est plus ou moins un best seller. Mais, peu emprunté, il est mis au rebut par le « désherbage » qui vide les rayons. « C’est comme les autres, une fois la médiatisation retombée, on les vire pour la braderie annuelle », dit une bibliothécaire. Le bouquin vient d’être réédité, avec une nouvelle préface dénonçant  l’« humanisme exacerbé » et son « discours corrosif dans le subconscient de la nation française ». Et là, sollicité pas un quidam anonyme, la direction des médiathèques somme le service des achats de racheter un exemplaire. Interpellée par la CGT, la direction dégaine les grands mots, « encyclopédisme », « pluralisme », « objectivité », « impartialité », soulignant que le livre n’est pas censuré, et que « cette acquisition répond à la demande d’un usager nantais qui s’est étonné que cet ouvrage, présent dans les collections de la médiathèque Jacques-Demy depuis 2011, n’était plus disponible ». Il ne réclame même pas le bouquin, il s’« étonne » juste. étonnant non ?

* J’irai cracher sur vos livres, Lulu n° 72, avril 2011.

 

Lu 52 fois