La lettre à Lulu
N°3 - mars 1996

Reconnaissance éternelle



La rédaction d'Ouest France s'appuie sur une armée de quelque 2 500 correspondants pour réaliser les 360 pages quotidiennes que comptent au total les 38 éditions. Ces braves gens, qui ne font pas partie de l'effectif du journal, sont priés de se déclarer comme travailleurs indépendants. Et donc de payer eux-mêmes leurs charges sociales. Ce qui peut représenter jusqu'à 45 % de leurs « honoraires ». Et quels honoraires ! De 30 à 70 francs pour un article et 13 francs pour une photo. Une après-midi au tribunal peut toutefois rapporter jusqu'à 120 francs, mais c'est le plafond absolu, increvable. Macadam rapporte plus, mais c'est dehors.

Lu 2003 fois













La Lettre à Lulu : Ah ! Coconstruire... Johanna, sors de ce corps ! #Nantes https://t.co/ItgPcpC8sA
Samedi 21 Avril - 18:11
La Lettre à Lulu : Les protagonistes apprécieront... #ZAD https://t.co/UezZ6kH2Py
Vendredi 20 Avril - 08:28
La Lettre à Lulu : RT @Clyde_Barrow_: Ben ouais, l'écologie c'est quand on est accroché à un hélico à observer les hippopotames, tout en étant sponsorisé par…
Jeudi 19 Avril - 17:51
La Lettre à Lulu : RT @kaamikali: #zad #nddl cratère de Grenade dans le champ du rouge et noir. Et après c'est nous les ultras violents.... https://t.co/98FWB…
Jeudi 19 Avril - 17:50
La Lettre à Lulu : Un beau boulot de nettoyage et dépollution, pourtant. Avec restitution au propriétaire. Où est le mal ? https://t.co/efBIFE1xql
Jeudi 19 Avril - 16:28