La lettre à Lulu
N°3 - mars 1996

Reconnaissance éternelle



La rédaction d'Ouest France s'appuie sur une armée de quelque 2 500 correspondants pour réaliser les 360 pages quotidiennes que comptent au total les 38 éditions. Ces braves gens, qui ne font pas partie de l'effectif du journal, sont priés de se déclarer comme travailleurs indépendants. Et donc de payer eux-mêmes leurs charges sociales. Ce qui peut représenter jusqu'à 45 % de leurs « honoraires ». Et quels honoraires ! De 30 à 70 francs pour un article et 13 francs pour une photo. Une après-midi au tribunal peut toutefois rapporter jusqu'à 120 francs, mais c'est le plafond absolu, increvable. Macadam rapporte plus, mais c'est dehors.

Lu 2003 fois













La Lettre à Lulu : RT @Fakir_: Une piscine à Brégançon pour préserver leur intimité. C'est vrai, quoi, les Macron ont droit à la protection de leur vie privée…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @Maitre_Eolas: Mais bande de cretins l’AME n’est pas un cadeau fait aux sans papiers, c’est une mesure de santé publique. Vous préférez…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @NONago_NDDL: Lundi, mardi et mercredi, chacun-e est conviée à un chantier nettoyage de la zone autogéré #zad #NDDL, c'est à dire: tu p…
Samedi 23 Juin - 21:50
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: « Il s’agit de savoir si on veut plus de fermes à taille humaine, des installations, des expérimentations agricoles. Les p…
Samedi 23 Juin - 21:49
La Lettre à Lulu : RT @KEMPFHERVE: Forte enquête de @Bastamag sur les 478 personnes tuées par la police depuis 1977. Dont 56 enfants ou mineurs ! La violence…
Lundi 18 Juin - 15:46