La lettre à Lulu
Lulu 44 avril 2004

Rémiréma. Prière d’insérer



Il ne faut pas dire RMiste ou RMaste, ça fâche le ministre qu’a inventé le Revenu minimum d’activité, alias RMA, opération destinée à destocker les RMistes pour les foutre au boulot forcé. Venu à Nantes à la mi février signer avec le Medef, le Département et des organisations patronales une charte pour développer le RMA, Francois Fillon, ministre du Taf au moment des faits, s’est insurgé contre l’usage de ces termes qu’il trouve péjoratifs et dégradants. Pourtant, RMiste, ou érémiste sont déjà dans le dictionnaire depuis des années, avec comme définition : “Bénéficiaire du RMI”. Là, c’est carrément abusif de considérer 417 euros par mois comme un bénéf. Quant au RMaste, il bénéficiera d’un service de travail obligatoire qui devrait le laisser SToïque.

Lu 2050 fois