La lettre à Lulu
n°33 - été

Retour vers le futur



Marie-Madeleine Dieulangard, sénateure sortante PS, sera candidate aux prochaines sénatoriales de septembre. Ce qui est son droit. C’était aussi son droit de déclarer à Ouest-France, lors de sa première élection en 1992 : «En tout cas, moi, c’est très clair, je m’engage vraiment à n’exercer qu’un mandat. J’ai cinquante-six ans. Dans neuf ans, il me paraîtra raisonnable de m’arrêter.» Il faut croire qu’à soixante-cinq ans on y voit nettement moins clair, surtout pour se relire. Qu’en sera-t-il dans neuf ans, à soixante-quatorze ans ?

<I>* Ouest-France, 29 septembre 1992</I>

Lu 2711 fois