La lettre à Lulu
n°37 - été

Retrain. Erika de Loire majeure



L’Histoire, c’est rien que des remakes fortuits. Exemple : alors qu’à Donges, le retraitement des déchets de l’Erika patine grave sur le process, un amateur de coïncidences nous signale que l’Erika a déjà fait une escale remarquée à Montoire. D’accord, c’était Montoire avec un e à la fin, dans le Loir(sans e)-et-Cher. En octobre 1940, un certain Pétain vint y serrer la pince d’un dénommé Hitler dans un wagon, pour mettre la Collaboration sur des rails. Erika, c’était le nom du train du Führer. Comme les ouragans, toutes les catastrophes ont de si jolis noms.

Lu 2321 fois