La lettre à Lulu
Lulu 74-75 - nov.-déc. 2011

Retraitement. Ayrault tiré à poulets rouges


La police locale est menée par un outlaw arborant une médaille de shérif ! Le western piétine devant le tribunal administratif.


Retraitement. Ayrault tiré à poulets rouges
La police municipale est illégale. Et ce sont les policiers municipaux eux-mêmes qui le disent ! Tout ça à Nantes, gouvernée depuis 22 ans par un ministrable blond et modèle, et où il fait si bon vivre, à en croire les palmarès sur papier glacé... Illégale donc, parce que le directeur est hors-la-loi. C’est ce qu’avance le syndicat majoritaire, le SNPM, Syndicat national de la police municipale, affilié à la CFTC. Le vrai directeur, le légitime, le dans-les-textes, c’est leur camarade, Patrick Lefèvre, délégué régional du SNPM et même membre du conseil national, ancien du PS aujourd’hui un peu dépité, recruté pour le poste en 2001 et désormais destitué, sommé de faire autre chose et sans uniforme, s’il vous plait. En civil pour être rabaissé au niveau des vulgaire pékins.

Retraité recasé. Tout a commencé il y a quatre ans. Retraité de la police nationale, ex-commissaire divisionnaire, ex-directeur régional des RG, Didier Fillion-Nicollet est imposé comme dirlo des poulagas communaux, contre l’avis du préfet*. Qui a forcé la loi ? Le grand shérif Ayrault, et son adjoint police Gilles Nicolas, lui-même ancien directeur du même service municipal et ancien des RG. Deuxième retour en arrière : quand il dirigeait la police locale, Gilles Nicolas s’était vu contester l’exercice de son art par ce salopiot de Patrick Lefèvre et son syndicat. «Embaucher un retraité comme directeur est totalement illégal. À la limite, un commissaire de police en détachement, mais pas un retraité. Placer la police municipale sous l’autorité d’un agent qui n’a ni les agréments ni l’habilitation judiciaire est donc parfaitement illégal», rappelle le SNPM. Son président national, Frédéric Foncel, est en pétard : «JMA ne reçoit jamais les syndicats. C’est ça le dialogue social au PS, de la part de quelqu’un qui aspire à de hautes fonctions ? Il a le même comportement que M. Hortefeux...», confie-t-il à Lulu.

Expert en accident. Un recours a été introduit en janvier 2009 au tribunal administratif, mais ça traîne. Rien n’est jugé. Patrick Lefèvre a traversé une dépression après les vacheries d’usage : badge d’accès au service retiré, suppression de la carte de cantine, mise au placard par une affectation comme «chargé de mission farfelu» auprès de Nantes Métropole, déclare-t-il, sous couvert de son mandat syndical. Sinon, pas facile de l’ouvrir dans cette pétaudière. Le voilà donc «cadre expert pour déterminer une méthodologie en accidentologie» contraint de se trimballer en civil. «Pas règlementaire ! La loi impose le port de la tenue à tous les policiers municipaux, dès lors qu’ils sont en service», dit-il. Depuis le 24 octobre, il brave l’autorité, mais pas la loi, en travaillant désormais en tenue. Il a ressorti son costume et demandé officiellement à récupérer son armement individuel (son « bâton de police » comme dit le jargon pour désigner la matraque).

Il faudrait un peu d’ordre là-dedans. Ou juste de la force de l’ordre.

* «Sauté de poulet», Lulu N° 65, juillet 2009

Lu 588 fois













La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: #NDDL Le regard ironique de Télérama sur les fantasmes de ces animateurs qui ne vérifient rien, ne vont pas sur le terrain, se…
Dimanche 17 Décembre - 10:37
La Lettre à Lulu : À propos de Notre-Dame-des-Landes... Lulu suit l'affaire depuis un moment, retrouvez nos articles sur le sujet réun… https://t.co/HrJx1jbn1r
Jeudi 14 Décembre - 19:27
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL L'édito de Hervé Kempf https://t.co/W01QChgyRe
Jeudi 14 Décembre - 09:13
La Lettre à Lulu : Et voilà le sommaire ! À vos kiosques ! https://t.co/ol9gm9LcGT https://t.co/OvwK5nVXIO
Jeudi 14 Décembre - 08:51
La Lettre à Lulu : @Legolasf44 @sobczak_andre Réponse dans le journal.
Mercredi 13 Décembre - 15:53