La lettre à Lulu
n°21 - déc

Rezé-les-Pentes. Le trou de la Troc



Pour les concerts rock, Rezé s’est dotée de la Halle de la Trocardière. Un genre de Rezénith de banlieue aux airs de Tonneau des Danaïdes. En juin 1986, le conseil municipal confie à une SEM la gestion «excluant la nécessité de subvention d’équilibre». Promis-juré ! Seulement voilà : rien qu’entre 1992 et 1995, la SEM a perçu 15,3 MF de subventions pour renflouer la salle. Avec son sens de l’euphémisme poli, le magistrat rapporteur écrit que les principes de lancement «ont été perdus de vue : la prise en charge par la collectivité de l’intégralité des déficits d’exploitation ne constitue pas une incitation à l’amélioration de la qualité de la gestion». Va falloir programmer vite fait des concerts de soutien aux gestionnaires.

Lu 1743 fois