La lettre à Lulu
Lulu 93 - juillet 2016

Royalties de luxe

Nantes capitale risque



Spécialisée en «développement de projets à impact positif», la start-up nantaise We do good qui anime une «plate-forme de financement collaboratif à redevance»* s’est d’abord appliquée le système à elle-même. Mi-janvier, elle annonce une levée de fonds de 120 000 euros en deux mois. Mi-mars, patatras, la belle méthode de la start up attrape-flouze n’a collecté que 67 000 euros auprès de 432 personnes qui attendent des royalties de leur mise. Placer des billes sur une boîte qui patine à mi-chemin de ses objectifs, c’est pas un peu risqué ?
*  Prononcer royalty crowdfunding, bande d’ignares !

Lu 15 fois














La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: #NDDL Notre-Dame-des-Landes. L’appel de cinéastes à « filmer la #ZAD  » via @ouestfranc https://t.co/04Wlsj61Ys
Vendredi 18 Mai - 23:44
La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: Un appel qui vient un peu tard? Beaucoup d’habitats auront bientôt disparu. Et le fragile bocage aura subi des dommage irréve…
Vendredi 18 Mai - 23:44
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL Des paysans désolés : « Pour le foin qu’on devait récolter demain, c’est mort, avec ce qu’ils balancent dans les ch…
Vendredi 18 Mai - 23:44
La Lettre à Lulu : RT @vescolano: #zad #nddl Qui est qui? Ce jeudi, les « concourants » soient les déménageurs, hommes chargés de la démolition.... étaient ca…
Vendredi 18 Mai - 23:42
La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: Ce qu’aurait pu devenir la #ZAD de #NDDL comme site pilote du plan biodiversité de Nicolas Hulot. Cela aurait évité des centai…
Vendredi 18 Mai - 23:42