La lettre à Lulu
Lulu 53 juillet 2006

Salut l'hasartiste



La vie est pleine de hasards. Elle aurait pu choisir Chamonix comme premier port négrier de France et de Navarre. Eh bien non. Ce fut Nantes. Par le plus grand des hasards, et par la plus hasardeuse des grandeurs, l'exposition «Contact» au Lieu unique a présenté un projet pour 2008 de l'artiste Raoul Marek, où Nantes est dépeinte comme «une ville que les «hasards» de l'histoire et de la géographie ont associée à la fois à l'Édit qui porte son nom - un édit de tolérance - et à la traite des Noirs». Même avec des guillemets, s'en remettre au hasard pour comprendre le passé est pour le moins hasardeux. Raconter ça dans une ville qui prétend avoir fait son travail de mémoire pour dissiper les tabous est certainement un pur hasard.

Lu 1947 fois