La lettre à Lulu
Lulu 46 novembre 2004

Semis remarque. Qu’elle était verve, ma vallée



Le lyrisme se tartine partout, même dans le très austère Moniteur*, habituellement plus porté sur la poésie brute des stricts travaux publics. Commentant le projet de coulée verte dans le quartier Bottière Chênaie, à Nantes, le journal des bétépistes se laisse aller le long de “cette Chézine plus ténue dont le val court la campagne dans une longue séquence paysagère”, avant de décrire le quartier en question : “Des murs de pierre soulignent l’ancien parcellaire agricole, dessinant des enclos livrés aux herbes folles. Quelques réservoirs rouillés montés sur pylônes dominent une scène désertée, à l’exception d’un semis de caravanes planté en marge”. C’est les gens du voyage qui vont être contents d’apprendre que leurs roulottes sont en culture, par la seule magie du verbe d’un journaliste en verve.

* 18 juin 2004.

Lu 1556 fois