La lettre à Lulu
n°20 - oct

Si trouille. Mieux vaut mort-vivant que rien



Pour Halloween, le 31 octobre prochain, l’association des commerçants du Bouffay jette l’éponge. Pas question de payer une escouade de vigiles et de videurs professionnels, comme les y oblige une loi Pasqua pour un rassemblement de plus de 1 500 personnes. Chaque bistrot fera donc l’accueil des vampirettes et des morts-vivants devant son comptoir, sans coordination ni animation de rue, comme l’an dernier (danse macabre, musique, maquillage pour les retardataires) où le budget était de 200 000 F pour quelques 25 000 visiteurs. Comme quoi, même vivant, Pasqua réussit à faire suer les vampires d’un soir.

Lu 1516 fois













La Lettre à Lulu : Les protagonistes apprécieront... #ZAD https://t.co/UezZ6kH2Py
Vendredi 20 Avril - 08:28
La Lettre à Lulu : RT @Clyde_Barrow_: Ben ouais, l'écologie c'est quand on est accroché à un hélico à observer les hippopotames, tout en étant sponsorisé par…
Jeudi 19 Avril - 17:51
La Lettre à Lulu : RT @kaamikali: #zad #nddl cratère de Grenade dans le champ du rouge et noir. Et après c'est nous les ultras violents.... https://t.co/98FWB…
Jeudi 19 Avril - 17:50
La Lettre à Lulu : Un beau boulot de nettoyage et dépollution, pourtant. Avec restitution au propriétaire. Où est le mal ? https://t.co/efBIFE1xql
Jeudi 19 Avril - 16:28
La Lettre à Lulu : RT @KEMPFHERVE: #NNDL Sur France info : Quand il n’y a pas d’action de la part des forces de l’ordre, c’est calme sur la ZAD. Ça confirme…
Jeudi 19 Avril - 16:26