La lettre à Lulu
Lulu 64 - avril 2009

Socialisting. Tu l'as vue ma culotte lustrée ?



Yannick Vaugrenard, député européen sortant, risque de ne pas y retourner. Question d'équilibres entre courants : il a été placé d'autorité en quatrième position sur la liste PS. Lui le sortant, le méritant ! « Ma crainte, c'était qu'il soit cinquième », a lâché Alain Gralepois*, le secrétaire de la fédé 44 du PS. Trois semaines avant, Gralepois avait défendu une place sur le podium, compte tenu du poids de la Loire-Inférieure : « Yannick Vaugrenard doit figurer parmi les trois premiers candidats de la liste ». Raté.

Seul argument pour défendre la légitimité à se retrouver en position éligible : l'assiduité. Le parlementaire n'a pas manqué une session à Strasbourg, à Bruxelles, comme quatre autres eurodéputés Français (sur les 78), selon L'Express de juillet dernier. Cocorico. Pas du tout tire-au-flanc comme certains de Villiers et autres, Vaugrenard astique donc son banc scrupuleusement. Et alors ? Comme bilan politique, ne retenir que le lustrage de cul de pantalon, c'est un peu court, non ?
La prochaine fois, il ira en culotte courte, pour être sûr de rester sur la short list.

*Ouest-France,
le 3 mars 2009
** Ouest-France, le 10 février 2009

Lu 281 fois