La lettre à Lulu
Lulu 97 - juillet 2017

Start pschitt



L'agence d'urbanisme aux anges : la start-up, ça cartonne*. À lire le rapport, ça pète pas loin : « Environ 1 % des entreprises créées à Nantes peuvent être considérées comme start-up ». Et sur 240 start up de Loire-Inférieure dotée d'au moins un salarié en 2016, « plus de la moitié n’en comptent aucun au 31 décembre 2016 ». C'est pas une ruche, c'est une baudruche.
* L’accélération du phénomène start-up à Nantes, Les synthèses de l’Auran, n°14, juin 2017.

Lu 10 fois