La lettre à Lulu
Lulu 70 - novembre 2010

Suie generis. C’est l’coup d’feu



Début de l’été, les logements des saisonniers des palaces et du casino baulois ont cramé en pleine nuit. 22 personnes sauvées par les détecteurs de fumées. Le groupe Barrière a tout de suite su réagir en déposant aussitôt les vêtements de ses employés au pressing «afin que tous puissent récupérer dès ce soir une garde-robe qui ne sente pas la fumée», rapporte la presse émerveillée*. The coup de chaud must go on. On a eu peur. Imaginez un peu un sommelier puant le cramé, ses traces de godasses toutes noires sur la moquette et la bouteille de Mouton Rothschild gagnée par une méchante odeur de fumée. Un truc à ruiner une soirée en smoking.

* Ouest-France, le 15 juin 2010.

Lu 423 fois













La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: #NDDL Le regard ironique de Télérama sur les fantasmes de ces animateurs qui ne vérifient rien, ne vont pas sur le terrain, se…
Dimanche 17 Décembre - 10:37
La Lettre à Lulu : À propos de Notre-Dame-des-Landes... Lulu suit l'affaire depuis un moment, retrouvez nos articles sur le sujet réun… https://t.co/HrJx1jbn1r
Jeudi 14 Décembre - 19:27
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL L'édito de Hervé Kempf https://t.co/W01QChgyRe
Jeudi 14 Décembre - 09:13
La Lettre à Lulu : Et voilà le sommaire ! À vos kiosques ! https://t.co/ol9gm9LcGT https://t.co/OvwK5nVXIO
Jeudi 14 Décembre - 08:51
La Lettre à Lulu : @Legolasf44 @sobczak_andre Réponse dans le journal.
Mercredi 13 Décembre - 15:53