La lettre à Lulu
Lulu 70 - novembre 2010

Suie generis. C’est l’coup d’feu



Début de l’été, les logements des saisonniers des palaces et du casino baulois ont cramé en pleine nuit. 22 personnes sauvées par les détecteurs de fumées. Le groupe Barrière a tout de suite su réagir en déposant aussitôt les vêtements de ses employés au pressing «afin que tous puissent récupérer dès ce soir une garde-robe qui ne sente pas la fumée», rapporte la presse émerveillée*. The coup de chaud must go on. On a eu peur. Imaginez un peu un sommelier puant le cramé, ses traces de godasses toutes noires sur la moquette et la bouteille de Mouton Rothschild gagnée par une méchante odeur de fumée. Un truc à ruiner une soirée en smoking.

* Ouest-France, le 15 juin 2010.

Lu 446 fois













La Lettre à Lulu : RT @Fakir_: Une piscine à Brégançon pour préserver leur intimité. C'est vrai, quoi, les Macron ont droit à la protection de leur vie privée…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @Maitre_Eolas: Mais bande de cretins l’AME n’est pas un cadeau fait aux sans papiers, c’est une mesure de santé publique. Vous préférez…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @NONago_NDDL: Lundi, mardi et mercredi, chacun-e est conviée à un chantier nettoyage de la zone autogéré #zad #NDDL, c'est à dire: tu p…
Samedi 23 Juin - 21:50
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: « Il s’agit de savoir si on veut plus de fermes à taille humaine, des installations, des expérimentations agricoles. Les p…
Samedi 23 Juin - 21:49
La Lettre à Lulu : RT @KEMPFHERVE: Forte enquête de @Bastamag sur les 478 personnes tuées par la police depuis 1977. Dont 56 enfants ou mineurs ! La violence…
Lundi 18 Juin - 15:46