La lettre à Lulu
Lulu 90-91 - décembre 2015

Tagadac



Garde à vous. Leur boulot : monter trois mois la garde devant l'ambassade de France à Bagdad. Pour ce fait de gloire, la Fondation de Lattre a refilé un petit colis, «des livres, des parures de stylos, de la papeterie et des friandises» (Ouest-France, 8/7/15) à dix gendarmes mobiles de l'escadron de Saint-Nazaire. Le tout célébré comme «reconnaissance de la société pour nous qui avons pour mission de défendre la France». On se demande pourquoi on les paie, en les gratifiant en plus d'un stylo et de bombecs à deux balles. Alors que les bidasses le savent bien : une balle suffit.

Immaculée concerto. Détonation près de la préfecture. Panique des voisins. En fait, ce 8  décembre, les cathos intégristes anti-avortement de la Fraternité Saint-Pie X processionnent et font péter un feu d'artifice. Cette manifestation d'ultra-bondieusardement était autorisée par le préfet. À quand la séparation de l'Église et de l'état d'urgence ?

Rugyssement soft. François de Rugy a claqué fin août la porte d'Europe Ecologie-Les Verts. Il juge trop à gauche le parti, alors il est parti. Rectificatif : «Son positionnement, c'est pas entre gauchisme et écologie, mais entre écologie et François Hollande, et finalement [de Rugy] a choisi», a taclé David Cormand, proche de Cécile Duflot (AFP, 27/09). Et de Rugy qui n'est toujours pas ministre des portes qui se claquent. Il y a des claques qui se perdent.

Faux cul Ménard. Après les attentats contre Charlie, le député Michel Ménard cosignait une diatribe s'engageant «à protéger la satire, la caricature, l’insolence qui, au-delà de l’expression d’une intelligence créative, illustrent les valeurs que nous avons en partage et sont plus que jamais la marque d’une société civilisée»*. Dix mois après, le 18 novembre, ce faux cul défend, avec 19 autres collègues socialos, l'amendement n° CL41, esprit baillon, tendance étatdurgentiste accentuée, pour pouvoir «prendre toutes mesures pour assurer le contrôle de la presse» et la censurer sans cul férir. Sans faire rire.
<font size = "2">* Huffington Post, 9 janvier 2015.</font>

Armement grec. L'été dernier, le musée des beaux-arts a ressorti un vieux tableau du XVIIIe: Vénus demandant à Vulcain des armes pour Enée. Hormis ces grossiers noms de code pour de dangereux combattants clandestins, le propos est clair. Cette huile est une grossière couverture pour un trafic d'armes. Qu'attend la police picturale pour arrêter toutes les huiles ?
Aux frais de l'état d'alerte. On ne sait jamais à quoi malheur est bon. Après les syndicats de police protestant contre leur surcharge de boulot due à Vigipirate depuis les attentats de Charlie, voilà les démineurs qui se plaignent de surmenage (Ouest-France, 4/12) devant l'«épidémie de colis suspects» et de fausses alertes. «Cadences infernales», «flux tendu.» Vivement les vacances pour s'éclater au soleil.

Lu 13 fois













La Lettre à Lulu : Un papier d'été dans le numéro de décembre dernier. La Baule, sa plage, ses gargotes... https://t.co/iCkF2AA3eP https://t.co/Uh0AJWPiO6
Lundi 20 Août - 10:53
La Lettre à Lulu : La piscine ne suffit pas ? https://t.co/5bQuYhJ4LO
Samedi 18 Août - 11:31
La Lettre à Lulu : Le stade ultime du cash : le stade du futur bichonne les rupins. Enquête dans La Lettre à Lulu 101...… https://t.co/XUl0bCuBMh
Samedi 18 Août - 11:29
La Lettre à Lulu : RT @Nantes_Revoltee: Gros big up à L'Autre Cantine Nantes et aux nombreux nantais et nantaises qui organisent la solidarité concrète, alors…
Mercredi 8 Août - 08:11
La Lettre à Lulu : RT @canardenchaine: DEMAIN DANS LE CANARD Réunion secrète à l'Elysée avec les LR Juppé, Estrosi, Moudenc et la socialiste Johanna Rollan…
Mardi 7 Août - 17:13