La lettre à Lulu
n°38 - nov

Tagliatelles. Alerte à la bombe à Penhoët



Le miracle économique des Chantiers de l’Atlantique n’est pas épargné par le blasphème. Un salaud d’ouvrier a commis le sacrilège d’un tag. Un tatouage incompréhensible à la bombe. Ce sabotage entache gravement tout le légendaire respect des métallos pour leur œuvre. Ce gribouillis en rouge de 50 cm de large sur la coque fraîchement peinte, c’est du jamais vu aux Chantiers dont le bulletin interne, Marine hebdo*, s’indigne de cette irruption du réel dans la bulle magnifique du génie français. «Il s’agit d’un véritable acte de mépris à l’égard du travail effectué», moralisant sur cet «acte gratuit qui coûte cher. Face à ce problème nouveau sur une coque, le département peinture appelle à la plus grande vigilance pour éviter le renouvellement de ces actes de vandalisme». Il serait temps que les prolos, dignes et responsables, constituent spontanément des milices anti-graffiti.

<I>* Marine hebdo n° 120, 8 juillet 2002.</I>

Lu 1818 fois













La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #Remaniement La solution est pourtant évidente... https://t.co/vNVLWfMvcQ
Samedi 13 Octobre - 15:04
La Lettre à Lulu : RT @ijarjaille: A #Rennes et #Nantes, Vinci profite à plein de l’abandon de #NDDL. @MediacitesNtes a consulté en exclusivité un rapport de…
Jeudi 11 Octobre - 15:55
La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #5e_République : c'est plus ce que c'était ! #Macron #Benalla #Collomb https://t.co/m4lns8OWbf
Dimanche 7 Octobre - 19:00
La Lettre à Lulu : S’appelle comment ??? https://t.co/S3XeeYkXYA
Dimanche 7 Octobre - 18:58
La Lettre à Lulu : Kita et ses petits commerces... lire aussi https://t.co/LKp7CNRMW6 https://t.co/6FI3AMq67k
Vendredi 5 Octobre - 10:02