La lettre à Lulu
Lulu 46 novembre 2004

Tarte Tati. La pipe à Hulot, l’anti-retour



Grand émoi à Saint-Marc-sur-mer. Le gang des arracheurs de pipe a frappé une deuxième fois, encore plus vite que la première. Rappelons les faits : volée en juin 1997, deux jours après l’inauguration, la célèbre pipe de M. Hulot est replacée début juillet en grande pompe au bec de sa statue dominant la plage où fut tourné le film. Sept ans que le sculpteur du chef-d’œuvre, Emmanuel Debarre, attendait le retour de la pipe prodigue*. Or l’objet (qui doit être très convoité sur le marché noir des fétichistes) a été dérobé quelques heures seulement après son inauguration. Sacré nom d’une pipe ! Mais dans leur précipitation, les gangsters l’ont carrément oubliée sur place. C’est un commerçant du quartier qui a retrouvé la précieuse bouffarde à moitié ensevelie dans le sable. Désormais, le morceau de pipe est jalousement conservé et sera probablement exposé à l’hôtel de ville. Une relique. L’office de tourisme espère un pèlerinage de Tati-fans pipolâtres.

* [ Lulu n°44, avril 2004. ]url:http://http://www.lalettrealulu.com/index.php?action=article&id_article=84770&id_rubrique=13751

Lu 2144 fois