La lettre à Lulu
N°5/6 - été 1996

Timbrés. Sont fous, ces Mandaromains !



Gilbert Bourdin, le Messie cosmo planétaire du Mandarom a du temps. Malgré le «complot» des forces terrestres, fiscales et judiciaires, malgré les cinq instructions qui lui reprochent blanchiement d’argent, corruption, infraction au code de l’urbanisme et quatre plaintes pour viols, le gourou cherche à draguer dans les écoles. Témoin ce courrier adressé le 12 avril depuis Rennes à des chefs d’établissements scolaires vendéens par Christine Amory (alias Vedhyas Vishti quand elle préside l’association du Vajra Triomphant basée dans la Cité Sainte du Madarom à Castellane). L’envoi inclut des textes sur la doctrine du Madarom vis à vis des rejetons : «nous sommes les premiers Gurus de nos enfants, ces âmes confiées à notre garde», pour qui il faut «une éducation ferme et virile qui n’étouffe pas la personnalité de l’enfant» après lui avoir chanté «le son OM» dans le ventre de sa mère.

Lu 2044 fois