La lettre à Lulu
n°17 - avr

Trop de kystes. Brunemaison à façade rouge



La création d’un syndicat FO au journal Minute est notée par l’Evènement du Jeudi du 9 avril en évoquant les flirts entre trotskistes et fascistes. Exemple à l’appui, puisé dans une sommité locale : Joël Bonnemaison, redac’ chef de l’Ouest syndicaliste «organe officieux des trotskistes lambertistes», mais aussi journaliste à FR3 en poste auprès de Villiers. «L’extrême-droite, il la connaît bien, pour avoir dirigé sa section FN de Loire-Atlantique, dans les années 70, écrit l’EDJ. Bien que fort actif dans la mouvance trotskiste, il évolue toujours dans les milieux de la droite dure. On le dit notamment proche de Charles Pasqua et de Philippe de Villiers». Une accusation claire comme de l’eau de proche.

Lu 2091 fois