La lettre à Lulu
Lulu 90-91 - décembre 2015

Tuerie. L'avion craint l'aviaire


Un moineau, un zingue et boum splatch mayday mayday.


L'aviation civile appelle ça le «risque aviaire». L'oiseau, c'est l'ennemi de la sécurité du zingue. Il est prévu un «effarouchement sonore» (un portrait de Manuel Valls en bout de piste a été suggéré) et «l’utilisation de prédateurs comme les faucons» (sujet trop grave pour le laisser aux seuls politiciens). Des oiseaux contre les oiseaux, ça ne suffira pas : «Les services de sécurité aérienne ont recours à l’abattage des oiseaux survolant l’aéroport et présentant des risques potentiels en termes de sécurité». S'ils pouvaient avoir chopé le virus H2N2 avant, ça ferait une cause nationale.

Lu 25 fois